DIY – Le cache-pot origami

Au risque de radoter et d’enfoncer allègrement une porte ouverte, j’aimerais souligner à quel point Pinterest est une source inépuisable d’inspiration. Tous les objets les plus moches de chez vous, il y a forcément quelqu’un sur Pinterest qui a eu l’idée de les sublimer. Même les rouleaux de PQ ! Hors de question d’acheter du soluble quand tu sais que tu peux en faire un joli miroir comme celui-ci…

79ca52165dd45ff7dde64e6c1c6590ac

En l’occurrence, dimanche j’errais sans but au milieu de cet amoncellement d’épingles quand une idée m’est venue. Ma tête mouline à toute allure pour trouver comment décorer la suite parentale du rez-de-chaussée, et j’ai très justement un ficus mort auquel j’aimerais donner un nouveau look… Pour une nouvelle vie.

Alors avec ce projet, on nage dans l’étrange. Cela ferait presque cabinet de curiosité. Relooker un arbre mort ? Mais pourquoi faire ? Justement, j’aime bien ce ficus aux branches tressées, que nous avons lamentablement échoué à faire vivre, comme tous les autres ficus que nous avons eus. Aujourd’hui, il ne ressemble plus à rien. Mais comme j’ai décrété que cette pièce de la maison serait le lieu où je laisse libre cours à mon imagination mes délires, je me suis lancée…

Et un tuto de Madame Citron plus tard, j’étais en train de plier du papier à dessin, dans un sens, puis dans l’autre, puis encore dans un sens…Le tout après avoir tracé quelques lignes au réglet. Alors, la précision n’ayant jamais été mon truc, il va sans dire que mes lignes ne se coupaient pas du tout comme il faut. Mais – une fois n’est pas coutume – cet origami-là laisse la place à quelques approximations. Donc si vous vous dites « Ouais mais non, j’ai cinq pouces à mes deux mains gauches », je vous dirai : ça tombe bien, c’est vraiment un DIY pour les noobs.

23
Il faut dire aussi que Madame Citron l’explique très bien.

Enfin, après avoir plus ou moins bataillé pour plier l’ensemble autour de mon pot – l’avantage quand tu ne prends même pas la peine de mesurer ce dernier avant de te lancer – j’ai pu reculer des deux pas réglementaires, et admirer le résultat.

Ficus Mort est également paré de barrettes à cheveux (on n’arrête pas le progrès), qui sont des vestiges de mon ancienne activité d’auto-entrepreneur. Oui, quand tu commandes en gros mais que tu n’écoules pas tes stocks, tu peux te retrouver avec moult vestiges plus ou moins inutiles ; c’est comme ça que j’ai aussi plusieurs dizaines d’exemplaires de « Demain j’arrête », de Gilles Legardinier…

Bref, comme la superficie de ma tête n’était pas suffisante pour accueillir toutes ces barrettes, et que mon entourage aurait trouvé louche d’en recevoir à chaque anniversaire, j’en ai installé sur Ficus Mort. Et voici le résultat.

 DSCN1981.jpg

Alors non, on ne prêtera pas attention au mur derrière qui n’est pas peint et n’a pas de plinthes 🙂 Mais j’ai bon espoir que tout ceci ressemble à quelque chose lorsque la peinture y sera finie – un jour, peut-être !

Publicités

Une réflexion sur “DIY – Le cache-pot origami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s